APA-ER_mail1965Scan-0585

585
Mon Eliane (je me demande si j’ai encore le droit de t’appeler ainsi)
    C’est du temps très dur pour moi je n’arrive pas à récupérer depuis ces terribles jours. Rien ne va bien et je ne me sens pas capable de travailler. J’ai l’impression que je ne peux rien accomplir en dehors de l’amour que j’ai pour toi et en dehors de celui que tu avais. Il y a bien une chose importante que rien ne peut remplacer c’est les magnifiques qualités que tu as et que peu de personnes possèdent. Tu peux te rassurer quant à ta solidité mentale car si tu considères que moi j’ai pu être différent rien de tout cela ne serait arrivé tandis que l’on est tenté de croire que moi avec n’importe qui les choses prendraient cette direction ou forme.
    Encore une tuile : 2 jours avant le Happening Alan a attrapé les oreillons sa femme est affolée. On ne fait pas le truc pourtant tout le monde avait été averti, les journaux en parlaient. Well ce sera remis au printemps.
    Toujours rien de l’assurance pas vu IOLAS qui m’a téléphoné. Pas mal d’ennuis. On verra mais tu aurais pu m’écrire au moins comme une marraine de guerre - je t’aime.
arman