APA-ER_mail1957Scan-0241

241
Eliane
Si tu as d’autres propositions intéressantes accepte les, car ici ça ne va pas fort. J’ai vendu ton petit pistolet - ce sera toujours ça - et tu ne risqueras plus de me tuer avec, surtout dans une ville comme Nice nous manquons tellement de divertissements. Mais si tu peux rentrer l’autre samedi accepte aussi car ici ça ne va pas fort j’ai de plus en plus envie de mettre les voiles et de te rejoindre. Je n’arrive à avoir du bonheur qu’en peignant et je me sens très instable et nerveux. Et surtout j’ai tellement de contes de fée à te faire.
    Fais-toi un mythe, une célébrité pour que nous puissions la manger ensemble comme un gâteau au miel.
    Ton ersatz d’un Valhalla parfait.
    arman