APA-ER_mail1953-1955Scan-0149

0149 (entête “Au Foyer”, envoyée 5, rue de la lingerie)
            Poupée les amours
Je suis une grande vache moins les pis et moins les cornes (je veux l’espérer) car hier je t’ai pas écrit, si c’est pas honteux, j’étais il faut te l’avouer un peu trop occupé d’abord par cette histoire d’appartement : c’est du bidon ! Et puis par l’achat d’un bon disque pour nous deux alors après des heures de choix méticuleux j’ai à prix d’or acquis Gene Kupra trio de la Norman Granz jazz session en trente cm à faire sauter la baraque - Il faut dire que Kupra est un batteur de première bourre - et puis deux petits 78 tours amusants. Quoi tu verras. Je suis allé au ciné avec ma mater voir un film d’aventure au Grand Nord, le pays de la peur.  15/20.
Heureusement que je ne fais plus de politique car ici ils sont tous en taule. Vendredi ils se sont cru à Chicago en 1929 et ils ont parcouru la ville en voiture sur les chapeaux de roue avec des engins bizarres surannés rigolos – pétoires – seringues distributeur de dragées, spitfires, guns et autres canettes. Faut dire que dans le R.P.F il y a de la dissension et cette fois c’est entre eux même qu’il y avait explication. Ils affichaient, ils se sont rencontrés, ils n’avaient pas les même affiches, ça leur a déplu alors négligemment ils se sont balancés des petits bouts de plomb puis les poulets sont venus curieux, dans une bagnole ils ont trouvé quatre feus, des pétards pour aller afficher ! et pourquoi pas un canon de 75 pour coller un timbre ? Quoi, passons, ces messieurs sont au frais Mimi, [Arsoni], Jo Burdin etc… c’est moi qui les ai amené au Lonchamp et les ai fait inscrire comme membres, ça va donner à jaser ?
Dimanche matin je roucoulerai dans tes bras ma douce petite chatte aux prunelles vert de gris. Pourvu que je lui trouve un nid potable à la douce petite chatte, mon tendre cœur.
Je t’envoie mes plus solides baisers enveloppés de mon affection la plus passionnée.
Bonjour à tous.   Armand